Interviews

Voici un aperçu de quelques interviews que nous avons réalisé dans différents domaines tels que le traitement des déchets, la protection de la biodiversité, l’agro-agriculture ou encore le tourisme durable. Ces interviews serviront de support pour la création du documentaire à venir.

ECOMATTERS ENVIRONMENT TRUST

INTERVIEW : Damon Birchfield, PDG
LIEU : Auckland
SUJET : Association qui vise à mettre à disposition des communautés des outils et des savoirs afin de restaurer la nature, réduire ses déchets et vivre de manière plus responsable.
SITE INTERNET : https://www.ecomatters.org.nz

LYCÉE DE BLEINHEIM

INTERVIEW : Louisa, professeure de maori
LIEU : Lycée pour filles de Blenheim
SUJET : Le rapport de l’homme à la nature dans la culture maorie.
EXTRAIT : « Maori language is connected to the Nature, and if we lose the Nature, then we lose our language ».

CAMP GLENORCHY

INTERVIEW : Lisa Nilsen, Directrice marketing et communication
LIEU : Glenorchy
CATÉGORIE : Le tourisme durable
SUJET : Camp Glenorchy est un site d’hébergement touristique qui souhaite transformer l’expérience touristique d’un visiteur en une expérience éducative. Le camp vise l’objectif « Net Zero Energy », c’est à dire l’autosuffisance énergétique.

CROP SWAP

INTERVIEW : Jayne Bright
LIEU : Urenui
CATÉGORIE : La production agricole
SUJET : L’idée du « crop swap » est d’échanger son surplus de production agricole avec d’autres membres de sa commune contre d’autres produits. Chaque personne qui produit des ressources alimentaires, qu’il soit jardinier en herbe ou producteur professionnel, se réunit chaque semaine avec les membres de sa communauté pour échanger ses produits. Ainsi, si je n’ai qu’un petit bout de terrain pour faire pousser des tomates et des fraises, je peux échanger une partie de ma récolte contre les aubergines bio de ma voisine… L’échange se fait sans argent et sans unité de référence, c’est le bon sens qui prime ! Chacun repart donc le panier plein de nouveaux produits à déguster, mais également avec de nouveaux semis, de nouvelles recettes, ou encore de conseils de jardinage…

ROVERTON FOODFOREST

INTERVIEW : Robert Guyton
LIEU : Riverton
CATÉGORIE : Permaculture
SUJET : Il y a 15 ans, Robert et Robyn Guyton achètent un terrain à Riverton. Le couple d’y construire une maison et de transformer leur terrain de 2 hectares en « foodforest » (une forêt comestible qui imite les écosystèmes naturels). Aujourd’hui, la foodforest est un exemple unique connu à travers tout le pays. Leur jardin comestible abonde de fruits, noix, baies, herbes et plantes natives. Aucun pesticide n’est utilisé, le couple recourt à des techniques de permaculture pour associer les espèces entre elles afin qu’elles s’auto-régulent.

HOKOLOKO

INTERVIEW : Jeff & Rosie
LIEU : New Plymouth
CATÉGORIE : Commerces locaux
SUJET : HokoLoko est un service qui permet aux producteurs locaux de mettre leurs produits en ligne sur un site internet. Les clients peuvent ensuite passer commande selon les disponibilités et récupèrent leur panier une fois par semaine dans un lieu mis à disposition par HokoLoko où producteurs et clients se rencontrent et échangent.

KAPITI SCHOOL

INTERVIEW : Ila, élève
LIEU : Kapiti
CATÉGORIE : Education
SUJET : Dans le cadre de ce projet, nous avons associé des classes françaises et néo-zélandaises. Nous sommes intervenues plusieurs fois dans chacune des classes afin de parler avec les élèves de différents sujets spécifiques aux problématiques environnementales : les modes de production énergétique, la pollution du web, l’utilisation des réseaux sociaux dans les enjeux environnementaux. Nous avons interrogé des élèves et recueilli leurs témoignages sur ces questions.

PARAKORE

INTERVIEW : Robb Te Kawa
LIEU : Wellington, Université Victoria
CATÉGORIE : Déchets
SUJET : Dans le cadre de la « Sustainability Week 2018 » organisée par l’Université Victoria de Wellington, nous avons rencontré un des intervenants, Robb Te Kawa. Il travaille avec Parakore, un organisme qui a pour but d’aider les marae maoris à atteindre l’objectif « zéro déchet ». Les marae sont les lieux sacrés des populations maoris qui servent à tout type d’activité : on s’y réunit, on y échange, on y enseigner les savoirs ancestraux, on y fait des rites cérémoniels, on y raconte les histoires de nos ancêtres, on y chante… Dans le but de restaurer Papatūānuku (la Terre Mère) et se reconnecter avec leur culture, Parakore souhaite aider les maori au sein des marae à diminuer leurs déchets et faire un meilleur usage des ressources naturelles.

THE RUBBISH TRIP

INTERVIEW : Hannah Blumhardt & Liam Prince
LIEU : Dunedin
CATÉGORIE : Déchets
SUJET : Depuis 3 ans, Liam et Hannah sont « zéro déchets ». Le couple parcourt la Nouvelle-Zélande et délivre gratuitement des présentations et/ou ateliers pratiques dans les villes, à destination de groupes de citoyens et scolaires, pour montrer comment chacun d’entre nous peut réduire sa production de déchets. A travers des interventions à la fois informatives et pratiques, inspirées de leur mode de vie quotidien, Liam et Hannah montrent qu’être « zéro déchet » ce n’est pas seulement bon pour la planète, c’est aussi meilleur pour soi et pour son porte-feuille !

WANAKA WASTEBUSTERS

INTERVIEW : Gina Dempster, directrice de communication
LIEU : Wanaka
CATÉGORIE : Déchets
SUJET : Wanaka Wastebusters est une entreprise qui a pour objectif de réduire notre production de déchets, dont les revenus bénéficient directement à la communauté de Wanaka. Le lieu a plusieurs missions : éduquer et sensibiliser au zéro déchet, trier et recycler les déchets, être un lieu d’échange et de partage.

ZEALANDIA

INTERVIEW :
LIEU : Wellington
CATÉGORIE : Biodiversité
SUJET : Zealandia est un écosanctuaire de préservation des espèces endémiques de Nouvelle-Zélande, à la fois animales et végétales. Situé à côté de la ville de Wellington, l’écosanctuaire de 225 hectares a pour but de restaurer les écosystèmes naturels et leur rendre leur état « originel ». Pour parvenir à cet objectif, ils ont une vision sur plus de 500 ans afin de restaurer la biodiversité. Le centre a réintroduit 18 espèces originaires de Nouvelle-Zélande qui étaient depuis plus de 100 ans en voie de disparition.

LITTLE YELLOW BIRDS

INTERVIEW : Pepper Gross
LIEU : Wellington
CATÉGORIE : Le commerce équitable
SUJET : Quand on parle d’écologie, on oublie souvent l’impact de l’industrie du textile sur le climat. Grande consommatrice d’eau, d’énergie, de pétrole, la production d’un vêtement est une source majeure d’émission de gaz à effet de serre. Little Yellow Birds s’engage dans le commerce équitable de fabrication d’uniformes éthiques et durables.

HÄGEN BRUGGEMANN, MÉCANICIEN SPÉCIALISÉ

INTERVIEW : Hägen Bruggemann
LIEU : Dunedin
CATÉGORIE : Conversion de véhicules pétroles en véhicules électriques
SUJETHägen a été LA révélation de notre voyage. Cette homme, issu d’un milieu très modeste, est devenu un expert capable de transformer une voiture pétrole en voiture électrique, grâce à des batteries qu’il sélectionne lui-même. Ces batteries de meilleure qualité présentant une autonomie beaucoup plus élevée que celles présentent sur le marché et sont plus facilement recyclables. Il possède depuis plus d’une dizaine d’années un 4×4 RAV4 qu’il a lui même transformé en une voiture électrique de 500km d’autonomie. Avec ses panneaux solaires et sa petite éolienne pour charger son véhicule, Hägen n’a pas dépensé un centime pour sa voiture depuis plus de dix ans. Il a récemment converti une Ford Failane 1957 pour le compte de Mercury, une entreprise néo-zélandaise de production d’énergie.